L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

En raison de la propagation des nouveaux variants du COVID-19

L'Algérie verrouille ses frontières

Les hautes autorités du pays ont décidé, hier, de fermer tous les points de passage terrestres avec la Tunisie.

Aucun vol n'est autorisé à atterrir en Algérie à partir du 1e mars prochain. Tous les vols en provenance de l'étranger seront suspendus. Prévue initialement pour ramener au pays plus de 25 000 ressortissants algériens bloqués dans cinq pays à travers le monde, puis réduite à seulement trois vols quotidiens au départ de Paris, l'opération de rapatriement n'ira pas à son terme. Elle sera suspendue, au plus tard, le 28 février courant. Et cela pour tout le mois de mars prochain. La mesure concernera tous les vols depuis et vers l'étranger. Selon des sources, la mesure a été prise par les autorités nationales dans le but d'éviter que la nouvelle souche du coronavirus ne fasse son entrée en Algérie, après que de nombreux pays ont enregistré plusieurs nouveaux cas contaminés par le nouveau variant britannique et sud-africain. «Dans le cadre des mesures prises contre le nouveau variant de Covid-19, tous les vols en provenance de l'étranger vers l'Algérie entre le 1er et le 31 mars 2021 ont été annulés» a indiqué, hier, sur sa page officielle Facebook, l'ambassade de Turquie en Algérie. Il est à rappeler que plus de 13 nouveaux variants Covid-19 ont été signalés à travers le monde. Un de ces variants a fait son apparition en Tunisie, comme l'avait annoncé Fayçal Ben Saleh, le directeur général de la santé en Tunisie, vendredi dernier. À ce sujet justement, des sources sécuritaires et douanières tunisiennes ont indiqué au site mosaïquefm.net les «autorités algériennes ont fermé ce mardi, d'une façon inopinée tous les points de passage terrestres avec la Tunisie». Cette décision aurait un lien direct avec l'annonce du Comité scientifique de lutte contre le coronavirus de la découverte d'un variant du Covid-19, le week-end dernier, ajoute le même site.
Selon le site spécialisé www.tourismetvoyages.com, les compagnies aériennes étrangères qui étaient autorisées, jusque-là, à opérer des vols de rapatriement vers l'Algérie, ont été avisées par la direction de l'aviation civile algérienne à suspendre leurs activités à destination de l'Algérie, du moins, jusqu'au 31 mars 2021, en raison de la propagation des nouveaux variants du Covid-19 en Europe et aussi en Afrique et au Moyen-Orient. «Nous avons été prévenus verbalement de cette décision. Nous attendons de recevoir une notification officielle», a fait savoir une source au sein d'une compagnie aérienne étrangère présente en Algérie au site Visa-Algérie. De son côté, le site tsa-algérie.com affirme, en se référant à une source à la direction de l'aéroport d'Alger, que «la suspension des vols spéciaux est quasiment actée, il manque uniquement la décision officielle». «À ce jour, nous n'avons pas encore reçu d'indication concernant la poursuite du programme en mars», a confié, hier, à visa-algerie.com une source au sein de la compagnie Air Algérie. Pour rappel, les frontières de l'Algérie sont fermées depuis le 20 mars 2020. Mais des compagnies aériennes sont autorisées à effectuer des vols, notamment de rapatriement. À l'heure où nous mettons sous presse, aucune information n'a émané du ministère algérien des Transports. 

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours