L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Logements à Constantine

Le problème persiste

Les souscripteurs du programme de 1000 logements réclament des décisions fermes et réelles, sur le terrain.

Plus de 6600 logements Aadl (logements de l'Agence nationale de l'amélioration et du développement du logement) seront distribués à Constantine, avant la fin du premier semestre 2021, a confié une source bien informée, citant le directeur régional de cet organisme, Mohamed Nadjib El Aymèche. Cette opération si elle a lieu permettra de clôturer le dossier des logements Aadl, sachant que 9500 unités similaires avaient déjà été distribuées à Constantine, dont 7000 logements durant l'année 2020. Néanmoins même avec ces efforts qualifiés parfois de timides, les mouvements de protestation relatifs aux attribution de logements toutes formules confondues, se poursuivent à Constantine. Des rassemblements devant le siège de la daïra et le cabinet du wali sont enregistrés tous les jours, mais aussi ailleurs. Les citoyens s'adonnent aux anciennes méthodes, à savoir la fermeture des routes pour se faire entendre quant aux nombreux retards dans la distribution des logements. Des habitants de la commune d'Aïn Smara, située à 15 km de Constantine, ont fermé, durant trois jours consécutifs, la semaine dernière, la RN5, ainsi que l'accès menant à l'autoroute Est-Ouest, en signe de protestation contre les dernières opérations de distributions de logements, dont ils ont été exclus. La protestation, qui a duré trois jours, a complètement paralysé la ville, provoquant une crise dans la circulation. Ils dénoncent, notamment, la lenteur dans les attributions de logements, dont le tirage au sort a eu lieu y a une année. Les fausses promesses ont fini par faire perdre patience aux bénéficiaires qui n'ont trouvé que ce moyen pour exprimer leur colère. Ce n'est certainement pas le seul problème de logement qui fait l'actualité à Constantine.
En effet, les autorités locales et les services concernés semblent vouloir régulariser la situation des logements à Constantine, en promettant aux demandeurs de LPA de régler tous leurs problèmes, afin qu'elles livrent les projets qui traînent depuis des années; les souscripteurs du programme des 1000 Logements réclament des décisions fermes et réelles, sur le terrain.
Ces derniers sont liés au Groupe Benhamadi (ex-Batigec), lancé depuis 2012, dans la wilaya de Constantine. Plus de 10 ans d'attente d'où leur insistance sur l'intervention du ministre, notamment du fait que les frères, propriétaires du groupe, ont été placés sous mandat de dépôt. Tous les travaux liés à ce groupe ont été suspendus, suite au gel des comptes bancaires des mis en cause. Le nouveau gestionnaire, Travocovia semble ne pouvoir rien faire tant que ces comptes sont gelés. C'est le ministère de tutelle qui est en mesure de trouver une solution à ce problème épineux. Sans cela, la situation risque de durer encore.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours