L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Classement des 500 premières entreprises en 2021

Sonatrach trône sur l’Afrique

La compagnie nationale des hydrocarbures demeure le géant africain qui tient la dragée haute aux leaders mondiaux du secteur de l’énergie.

À tout seigneur, tout honneur. Cette année encore, c'est l'indétrônable Sonatrach qui occupe le rang de plus grande entreprise du continent. Premier groupe d'hydrocarbures en Afrique, la compagnie publique des hydrocarbures, Sonatrach, demeure leader des entreprises implantées sur le continent africain. Selon le classement 2021 des «500 meilleures entreprises africaines», réalisé par le magazine Jeune Afrique, la palme de meilleure entreprise revient à Sonatrach, qui vient d'être classée au premier rang dans le Top 500 des meilleures entreprises africaines, en 2021. Un classement publié dans un contexte particulier, celui de la crise mondiale du coronavirus, même si l'effet dépressif de cette pandémie sur l'activité des sociétés pour 2021 et au-delà, reste encore inconnu. Pour mesurer toute l'ampleur de la crise, il faudra attendre le classement de 2022, listant les comptes de 2021.
En effet, toujours sous l'emprise des tensions monétaires et du yoyo des matières premières, l'activité des champions du continent a reculé pour la deuxième année consécutive, note la publication. Néanmoins, Sonatrach tire son épingle du jeu en restant numéro un, comme ce fut le cas pour les classements précédents, en termes de chiffre d'affaires, mais aussi de bénéfices. Elle s'en sort, même, plutôt bien, au moment où les groupes leaders du continent ont globalement vu leur activité marquer le pas.
Le Groupe Sonatrach reste de loin le champion toutes catégories. La palme du plus gros bénéfice en valeur absolue, lui revient encore cette année (3,9 milliards de dollars) en dépit d'une nouvelle baisse (-0,98%) du chiffre d'affaires total des entreprises, tandis que le chiffre d'affaires des «500 entreprises» a augmenté d'à peine 5% depuis 2009. Cette distinction, fort justifiée et méritée, vient s'ajouter à celle, attribuée au président-directeur général de Sonatrach, Toufik Hakkar, qui a été classé, par la revue spécialisée Forbes Middle East, comme «cinquième meilleur P-DG dans la liste annuelle des patrons les plus puissants du Moyen-Orient de l'année 2021, en reconnaissance à leurs «contributions significatives» aux économies de la région. Le classement de Forbes a concerné les dirigeants d'entreprises issus de 24 nationalités, représentant 21 secteurs. L'Arabie saoudite est arrivée en tête de liste avec 18 président-directeurs généraux, suivie des Emirats arabes unis et de l'Egypte, avec 16 P-DG chacun. Dans son classement, le magazine a tenu compte du fait que Hakkar dirige les projets de Sonatrach, visant à investir 40 milliards de dollars au cours des cinq prochaines années et ce pour augmenter ses niveaux de production, au moment où l'Algérie cherche à relancer son industrie pétrolière. Le magazine Forbes relève que le P-DG de Sonatrach est à la tête d'un Groupe qui avait réalisé un chiffre d'affaires de 35 milliards de dollars et un bénéfice net de 2,5 milliards de dollars en 2019 et qui compte plus de 200.000 employés, ainsi que 154 filiales, ce qui fait de Sonatrach la seule compagnie africaine à développer des activités depuis l'exploration pétrolière jusqu'à la pompe à essence, a relevé une étude de l'Institut français des relations internationales (Ifri). Au plan national, Sonatrach, principale pourvoyeuse de devises de l'Algérie, a attribué, en 2020, plus de 1100 contrats à des sociétés locales. Ces contrats de sous-traitance essentiellement, couvrent entre autres, la réalisation de réseaux de collecteurs, l'installation de systèmes de sécurité pour la production, la fourniture, l'installation et la mise en service de systèmes de protection, etc. Selon Toufik Hakkar, ces 1.100 accords «reflètent l'orientation du groupe vers l'ouverture de ses marchés et l'intensification de ses transactions, avec les opérateurs locaux». À terme, cette stratégie de la société entraînera une meilleure application des normes du contenu local et participera à rendre plus compétitives les entreprises locales de services pétro-gaziers. 

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours