L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

13 nouveaux sites culturels inscrits au Patrimoine mondial

Des sites culturels d'Afrique, de la région arabe, d'Asie, d'Europe et d'Amérique latine ont été inscrits au Patrimoine mondial par le Comité spécialisé de l'Unesco, réuni en ligne depuis la ville chinoise Fuzhou, a indiqué l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture sur son site Internet. En Côte d’Ivoire, huit petites mosquées, situées à Tengréla, Kouto, Sorobango, Samatiguila, M’Bengué, Kong et Kaouara, désormais au Patrimoine mondial, sont caractérisées par une construction en terre, des charpentes en saillie, des contreforts verticaux couronnés de poteries ou d’œufs d’autruche, et par des minarets effilés. De style soudanais du nord ivoirien, ces mosquées présentent une interprétation d’un style architectural dont l’origine se situerait autour du XIVe siècle dans la ville de Djenné, qui faisait alors partie de l’empire du Mali et dont la prospérité provenait du commerce de l’or et du sel, à travers le Sahara vers l’Afrique du Nord. Le Comité du Patrimoine mondial a décidé aussi d'inscrire la ville jordanienne "As-Salt", dans le centre-ouest du pays, considérée comm e un "lieu de tolérance et d’hospitalité urbaine". L’ancienne cité indienne "Dholavira", centre méridional de la civilisation harappéenne, a aussi intégré la liste des sites classés au patrimoine mondial. Situé sur l’île aride de Khadir dans l’Etat du Gujarat, ce site archéologique comprend une cité fortifiée et un cimetière avec des cénotaphes de six types qui témoignent de la vision unique qu’avaient les Harappéens de la mort. En Iran, le paysage isolé et montagneux de Hawraman-Uramanat, témoin de la culture traditionnelle de la population hawrami, une tribu agropastorale kurde vivant dans cette région depuis 3000 av. J.-C, a intégré également la Liste du patrimoine mondial. Situé au cœur des monts Zagros dans les provinces du Kurdistan et de Kermanshah le long de la frontière occidentale de l’Iran, ce site est caractérisé par son architecture exceptionnelle, l’horticulture sur des terrasses en pierre sèche, l’élevage et la migration verticale saisonnière. Au Japon, "Jomon", un ensemble de 17 sites archéologiques situés dans le sud de l’île d’Hokkaido et le nord de la région de Tohoku, compte désormais dans la Liste des sites classés au Patrimoine mondial par l'Unesco. D'autres sites notamment La ville de la villégiature d'hiver de Riviera (Nice, France), les anciennes mines d'or romaines de Rosia Montana (Roumanie), le site "Roberto Burle Marx" (Brésil) ou encore l’église d’Atl?ntida ( Pérou) comptent, entre autres, parmi les nouveaux sites inscrits mardi au Patrimoine mondial. Le Comité du patrimoine mondial est réuni en ligne jusqu'au 31 juillet pour sa 44e session (élargie)sous la présidence depuis Fuzhou, en Chine, de Tian Xuejun, vice-ministre chinois de l'Education et président de la Commission nationale chinoise pour l'Unesco.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours