L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

5ème édition du REVADE: participation de plus de 40 entreprises nationales et étrangères

Plus de 40 entreprises nationales et étrangères exerçant dans le domaine de l'économie circulaire ont participé, lundi à Alger, à la 5ème édition du Salon international de la valorisation et la récupération des déchets (REVADE), organisée cette année sous le thème:" Economie circulaire: un pas vers le développement durable".

Selon la Chambre algérienne de commerce et d'industrie (CACI), cet évènement vise à encourager les jeunes à s'engager dans l'entrepreneuriat dans le domaine du recyclage en tirant profit des expériences de sociétés ayant fait leur preuve dans ce créneau, à l'instar de "GREEN SKY" qui a développé, dix ans durant, une nouvelle technique pour le traitement des déchets dangereux et toxiques (5 mille tonnes chaque année), avec la création du premier incinérateur pour éliminer les déchets médicaux en recourant à des compétences 100 % algériennes.  

Outre l'expérience de cette société, les jeunes désirant s'engager dans l'économie circulaire ont assisté à une exposition sur les expériences réussies d'autres sociétés à l'image de "3M RECUPERATION" spécialisée dans la collecte et le recyclage de plusieurs produits comme le bois et le carton et qui a élargi son domaine et assure des postes d'emploi à beaucoup de jeunes.

Spécialisée dans le recyclage et la valorisation des huiles industrielles usagées, la société "SAM INDUSTRIE" s'est, quant à elle, lancée dans l'exportation de ses produits.

Plusieurs associations écologiques ont pris part à ce salon, à l'instar de l'Association nationale pour la promotion de la culture environnementale et les énergies renouvelables et l'association des femmes entrepreneurs qui œuvre à la formation de l'élément féminin dans tous les domaines relatives à la protection de l'environnement.

Le salon a également vu la participation de plusieurs instances et services devant faciliter la tâche aux jeunes pour la création d'entreprises de recyclage de déchets à l'instar de l'entreprise "NETCOM" qui a lancé une action de sensibilisation concernant le tri sélectif des déchets ainsi que le Centre national du registre de commerce (CNRC).

Les jeunes souhaitant lancer une activité commerciale dans le domaine environnemental et de recyclage des déchets peuvent désormais "obtenir un registre commercial dans l'immédiat" en déposant uniquement une copie de la carte d'identité.

Le ministre du Commerce et de la Promotion des exportation, Kamel Rezig, qui a présidé la cérémonie d'ouverture de ce salon qui s'étale jusqu'à jeudi prochain, a fait savoir que l'économie circulaire garantit la fourniture de matières premières locales, et par conséquent, permet de réduire la facture d'importation.

"L'économie circulaire répond, à travers son approche inclusive, aux besoins immédiats de la période post-crise (crise économique et sanitaire que traverse le monde)", a-t-il poursuivi, mettant l'accent sur l'impérative "révision de certains modes et habitudes de consommation".

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours