L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Batna/ANP: sortie de 7 nouvelles promotions à l’Ecole supérieure de l’arme des blindés

Sept (7) nouvelles promotions sont sorties, mercredi, au titre de l’année de formation 2023-2024, à l’Ecole supérieure de l’arme des blindés (ESAB) "Chahid Mohamed-Kadri" d’Oued Chaâba, à Batna, au cours d’une cérémonie présidée par le Général-major Noureddine Hambli, commandant la 5ème région militaire (RM) "Chahid Zighoud-Youcef".

 

Les promotions de nouveaux diplômés de l’ESAB, sorties en présence, également, du wali de Batna, Mohamed Benmalek, en présence des autorités locales civiles et militaires. Il s'agit de la 4ème promotion de formation de base commune des officiers, de la 4ème de qualification militaire professionnelle de première classe (formation de formateurs), de la 28ème d’officiers d’application spécialisés dans les blindés, de la 30ème d’aptitude professionnelle militaire du 2ème degré, de la 39ème de certificat militaire professionnel du 2ème degré, de la 56ème d’aptitude professionnelle militaire du 1er degré et de la 64ème d’officiers de perfectionnement.

 

Le commandant de l’ESAB, le général Kamel Lakhdar, a souligné, dans une allocution prononcée après le passage en revue des éléments sortants par le Général-major, commandant de la 5ème RM, que les promotions sortantes ont "reçu une formation théorique et pratique, militaire et scientifique, conformément aux derniers programmes pédagogiques adoptés par l’institution militaire".

 

Cela leur permettra, a-t-il dit, "d’accomplir leurs nobles tâches avec compétence et professionnalisme".

 

Appelant les nouveaux promus à "déployer un maximum d’efforts pour défendre la souveraineté, la sécurité et la stabilité de la patrie", il a salué "les efforts considérables déployés par les formateurs et les enseignants de l’Ecole, ainsi que la discipline et la persévérance des stagiaires, aussi bien du pays, que des pays frères et amis".

 

Après la prestation de serment, la remise des diplômes et des grades aux majors des promotions, et la passation de l’emblème national, les officiers supérieurs et les autorités présentes ont assisté à une exhibition d’arts martiaux et à un défilé militaire exécuté par les promotions de l’ESAB.

 

Ces promotions ont été baptisées du nom du Martyr Ali Djaballah.

 

Ce chahid, né le 6 septembre 1913 à Sériana, près de Batna, avait suivi un enseignement coranique dans son village avant de rejoindre les rangs de l’Armée de libération nationale (ALN) et de participer à de nombreuses batailles, dont la bataille d’El Reffaâ, qui eut lieu le 24 septembre 1957 près de Merouana et au cours de laquelle le Chahid avait été grièvement blessé aux yeux par les gaz émis par l’aviation ennemie.

 

Sitôt remis de sa grave blessure, le Martyr Ali Djaballah avait repris le combat, participant, notamment, à la bataille de Foughala (23 février 1958), avant de tomber en Chahid en décembre 1960 dans la commune de Hidoussa.

 

Il convient de noter que le Général-major Noureddine Hambli, commandant la 5ème RM, a honoré, en fin de cérémonie, la famille du Martyr Ali Djaballlah.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours