L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Les cancéreux non-assurés appelés à déposer leur dossier pour obtenir la carte Chifa

La Caisse nationale des assurances sociales des travailleurs salariés (CNAS) a appelé, samedi, les personnes atteintes de cancer non bénéficiaires d'une couverture sociale à se rendre à la structure CNAS la plus proche, pour déposer leur dossier afin d'obtenir la carte Chifa, et ce, dans le cadre de la mise en œuvre des orientations du président de la République, Abdelmadjid Tebboune.

"Dans le cadre de la mise en œuvre des orientations du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, portant prise en charge totale et immédiate des cancéreux non bénéficiaires d'une couverture sociale, la CNAS appelle ces derniers à se rendre à la structure CNAS la plus proche dans leur wilaya de résidence, afin d'obtenir la carte Chifa leur permettant de bénéficier du médicament prescrit dans le cadre du système du tiers payant auprès des pharmacies conventionnées", lit-on dans un communiqué de la CNAS.

Les concernés doivent se présenter "munis d'un certificat médical établi par un médecin spécialiste attestant être atteints de cancer, d'une copie de la carte d'identité et d'une photo", selon la même source.

Pour rappel, le Président de la République avait enjoint, en procédant à l'installation de la Commission nationale de prévention et de lutte contre le cancer, au ministère du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale, d'assurer une prise en charge totale et immédiate des cancéreux qui ne bénéficient pas d'une assurance sociale, sans qu'ils aient à accomplir les procédures administratives au préalable.

Dans l'objectif de soulager les familles des patients, le Président de la République a également ordonné de prendre en charge les malades dès leur arrivée aux cliniques, avec la prise de toutes les procédures thérapeutiques et la mise à disposition des équipements médicaux à l'instar des réactifs de laboratoire et les médicaments, pour briser les procédures bureaucratiques.

Le Président de la République a, en outre, ordonné la formation de médecins radiologues, en vue d'un dépistage précoce du cancer dans les instituts spécialisés, en recourant à toutes les capacités de formation, dont les moyens de la santé militaire, avec la création d'un dispositif exécutif de gestion administrative et financière, de contrôle et de lutte contre le cancer, la Commission nationale étant une instance consultative.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours