L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Violations israéliennes à El Qods occupée: Al-Maliki interpelle la CPI

Le ministre palestinien des Affaires étrangères, Riyad Al-Maliki, a adressé lundi une lettre au procureur général de la Cour pénale internationale (CPI), Fatou Bensouda, l'appelant à prendre une position "claire et publique" sur les violations israéliennes et les menaces d'expulsion des habitants du quartier de Sheikh Jarrah à El-Qods occupée.

M. Al-Maliki, cité dans un communiqué de la diplomatie palestinienne, a indiqué suivre l'évolution des récents évènements dans le quartier de Sheikh Jarrah, en pleine coordination avec le Royaume de Jordanie, dans le contexte des efforts déployés par le ministère palestinien pour soutenir les familles menacées d'expulsion et de déplacement.

Selon le texte, le chef de la diplomatie palestinienne "a mené des contacts" avec ses homologues du monde entier, avec le Secrétariat général de la Ligue des Etats arabes et l'Organisation de la coopération islamique (OCI) pour dénoncer les violations israéliennes à "tous les niveaux".

Il a également demandé aux missions palestiniennes à New York et à Genève, d'informer le Secrétaire général des Nations Unies, le Conseil de sécurité et l'Assemblée générale de l'ONU, outre le Haut Commissaire aux droits de l'homme, sur ce qui se passe actuellement à Sheikh Jarah.

Riyad Al-Maliki a ainsi tenu l'occupant israélien, "pleinement responsable de ses plans et projets coloniaux racistes judaïsants" contre les palestiniens à El-Qods occupée, en particulier dans les quartiers de Sheikh Jarrah, d'Al-Bustan à Silwan.

Il a appelé la communauté internationale à "assumer ses responsabilités juridiques et morales" et à prendre les "mesures nécessaires pour contraindre la puissance occupante à respecter le droit international et à cesser d'être un Etat hors la loi".

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours