L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Tizi Ouzou/Du 1er au 31 janvier 2024

110 affaires de drogue traitées

La commercialisation et la consommation de drogue et de psychotropes connaît un regain très inquiétant.

Le dernier bilan mensuel rendu public par la cellule de communication de la sûreté de wilaya est amplement révélateur de cet état de fait. Il est alarmant.
Le bilan en question fait état de 110 affaires traitées au volet relatif aux infractions à la législation des stupéfiants et substances psychotropes. Au total, 137 personnes y sont impliquées dont 53 ont été présentées au parquet.Vingt-sept ont été placées en détention préventive, 4 ont été mises sous contrôle judiciaire, 20 ont été citées à comparaître, 2 ont été laissées en liberté provisoire, et 84 dossiers judiciaires ont été transmis au parquet.
Ces chiffres concernent la période du 1er au 31 janvier 2024.
En outre, le même bilan, révèle des chiffres concernant les affaires liées aux crimes et délits contre les personnes. C’est le cas, notamment des coups et blessures volontaires, menaces et injures, etc. Dans ce genre de dossiers, les services de la police judiciaire ont traité 129 affaires, mettant en cause 139 personnes dont 21 ont été présentées au parquet. Neuf ont été placées en détention préventive, neuf autres ont été citées à comparaître, 3 ont été mises sous contrôle judiciaire et 118 dossiers judiciaires ont été transmis au parquet. S’agissant des affaires relatives aux crimes et délits contre les biens, les mêmes services ont eu à traiter 49 affaires, mettant en cause 83 personnes.
Quarante-cinq ont été présentées au parquet, 26 ont été placées en détention préventive, 10 ont été citées à comparaître, une a été laissée en liberté provisoire, 8 ont été mises sous contrôle judiciaire, et 38 dossiers judiciaires ont été transmis au parquet.
Par ailleurs, s’agissant des affaires relatives aux crimes et délits contre la chose publique, 75 affaires ont été traitées, impliquant 86 personnes : 31 personnes ont été présentées au parquet dont 5 ont été placées en détention préventive, 22 ont été citées à comparaître, 4 ont été placées sous contrôle judiciaire, et 55 dossiers judiciaires ont été transmis au parquet. Et, dans le cadre de la lutte contre la criminalité urbaine, 169 opérations coup de poing ont été menées durant la période considérée, ciblant 544 différents endroits : 2956 personnes ont été contrôlées, 57 parmi elles ont été présentées au parquet pour divers délits ; à savoir : 14 pour port d’armes prohibées, 31 pour détention de stupéfiants et psychotropes et 12 personnes faisant objet de recherche.
Le bilan mensuel a également communiqué des chiffres concernant la sécurité publique.
Le service concerné a recensé 57 accidents de la circulation au cours desquels, 94 personnes ont été blessées et 2 personnes sont décédées. Enfin, dans le cadre de la gestion et du suivi des commerces réglementés, le service de wilaya police générale a procédé au contrôle de 580 commerces.
Vingt-quatre infractions globales enregistrées ainsi qu’une proposition de fermeture administrative, 15 mises en demeure.
Huit cas, objet de poursuites judiciaires sont en outre enregistrés, ainsi que 17 décisions de fermeture administrative émanant des services de la wilaya.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré