L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Neige et pluies à Tizi Ouzou

Grandes perturbations sur les routes

Les automobilistes se rendant vers la capitale, ont trouvé des difficultés à traverser la wilaya de Boumerdès.

La neige enveloppe à nouveau de son burnous blanc les monts du Djurdjura. Un joli spectacle s'offre aux regards, mais qui cause toutefois des difficultés dans la circulation des personnes sur de nombreux axes routiers des communes touchées. Ces derniers jours, la persistance des pluies diluviennes aggrave la situation sur certaines routes surtout durant la journée d'hier mercredi. Quelques axes routiers ont été inaccessibles à la circulation à cause des roches et pierres qui obstruent les passages outre les grandes quantités d'eau qui tombent et qui font que certains axes prennent des airs de véritables rivières.
Au chapitre de la neige, ce sont les habituels axes routiers qui sont fermés à la circulation nécessitant l'intervention des services concernés au niveau de communes d'Iboudraren ainsi que l'usage des moyens de la Gendarmerie nationale et de l'Armée nationale populaire pour l'ouverture de la RN 30.
Cet axe routier reliant les communes du haut Djurdjura de la wilaya de Tizi Ouzou et de Bouira a été fermé par l'accuulation des neiges au niveau du lieu-dit Tala N Tazart dans la commune d'Iboudraren. Pareille situation au niveau de Tizi N koulal où les routes ont été fermées durant la matinée à cause ds la neige qui s'est accumulée ces derniers jours.
Hier dans la matinée, les automobilistes se rendant vers la capitale, Alger, ont trouvé beaucoup de difficultés à passer le cap de la wilaya de Boumerdès. Des témoignages affirmaient que la RN12 était très difficilement praticable à cause des eaux. Ce qui a engendré la formation d'embouteillages géant,s notamment au niveau des communes de Nacéria, Isser et Bordj Menaïl. C'est également le cas des différentes entrées de la ville d'ALger où des automobilistes ont passé des heures avant de rejoindre leurs destinations.
Le même spectacle s'est répété dans de nombreuses communes où la circulation a été perturbée à cause de la fermeture de certains axes routiers comme à Draâ Ben Khedda et Tigzirt.
Des éboulements et des chutes de pierres ont par ailleurs causé la fermeture de plusieurs axes routiers. C'est le cas du tronçon de la RN 25 reliant la daïra de Draâ El Mizan à la ville de Tizi Ouzou où la route a été fermée au niveau de la commune d'Aït Yahia Moussa pendant la matinée d'hier à cause des eaux pluviales cumulées durant la nuit. Situation similaire sur le tronçon de la route longeant le barrage de Taksebt au niveau du lieu-dit Takhoukht où les chutes de pierres ont causé la fermeture de cet axe durant toute la matinée de la journée d'hier mercredi.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours