L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Lamamra reçoit son homologue indien

L’axe Alger-New Delhi redémarre

Cette visite a donné le ton pour l’approfondissement des relations bilatérales entre les deux pays.

Le ministre des Affaires étrangères et de la communauté nationale à l'étranger, Ramtane Lamamra, s'est entretenu avec son homologue indien, Shri V. Muraleedharan, qui a achevé, hier, une visite de 3 jours en Algérie. Une visite coïncidant avec l'entrée en vigueur de l'exemption de visa pour les titulaires de passeports diplomatiques. À cette occasion, les deux responsables ont évoqué les questions d'intérêt commun, notamment la promotion des relations bilatérales. À ce sujet, le chef de la diplomatie indienne a déclaré avoir eu «des discussions productives» avec son homologue Ramtane Lamamra, notamment sur « les questions d'intérêt commun et les préoccupations bilatérales». Evaluant les questions au niveau régional et bilatéral, le ministre indien a indiqué que « les discussions ont permis à chacun de nous de comprendre la vision de l'autre» et «nous aidera à faire progresser notre relation de façon optimale et à promouvoir nos relations dans le commerce et dans d'autres secteurs». À cet égard, les deux ministres ont discuté de la tenue de la prochaine commission mixte algéro-indienne à New Delhi. Lors de son séjour en Algérie, le chef de la diplomatie indienne a eu plusieurs entretiens avec de hauts responsables algériens, notamment le Premier ministre, ministre des Finances, Aïmene Benabderrahmane, le ministre du Commerce et de la Promotion des exportations, Kamel Rezig, ainsi que le ministre de l'Energie et des Mines, Mohamed Arkab. L'expérience indienne en matière de dessalement de l'eau de mer et les moyens d'accélérer la réalisation des projets dans ce domaine sont autant de sujets abordés lors de cette rencontre, selon Mohamed Arkab. Le ministre des Energies et des Mines a révélé que de nombreux domaines connaîtront des échanges directs d'expériences au cours de réunions qui regrouperont les représentants de sociétés algériennes et indiennes, à l'instar de Sonatrach, Sonelgaz et Manadjem El Djazaïr. Le ministre indien a exprimé aussi le souhait de développer les échanges commerciaux dans le domaine de la pétrochimie à travers l'augmentation des volumes exportés vers l'Inde.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours