L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Thon rouge

Le quota de l'Algérie en hausse

Le quota de pêche du thon rouge a été augmenté cette année de 40 tonnes, a indiqué mardi à Mostaganem le ministre de la Pêche et des Productions halieutiques Ahmed Badani qui a annoncé que le lancement de cette campagne nationale de la pêche au thon rouge aura lieu ce jeudi. La Commission internationale pour la conservation des «thonidés» de l'Atlantique (Iccat) a augmenté le quota de pêche au thon rouge alloué à l'Algérie pour l'année 2024, le portant à 2 046 tonnes. La campagne, qui vise un volume de 2 046 tonnes, sera marquée par la participation de 34 bateaux spécialisés dans la pêche hauturière (pêche au large), a précisé le ministre, ajoutant que «cette augmentation constitue un acquis pour notre pays, qui est connu pour son engagement à réaliser la totalité de son quota de pêche au thon rouge». Le ministre du secteur a fait observer que «l'année écoulée a été marquée par des exportations pour un montant de 27 millions de dollars, confortant ainsi les démarches du gouvernement visant à diversifier les exportations nationales hors hydrocarbures». Parallèlement, il sera procédé, durant le mois de juillet prochain, à l'ensemencement d'alevins dans 12 barrages du pays où la pisciculture est pratiquée par une soixantaine de professionnels de la filière, a ajouté le ministre. Cette opération, qui sera initiée en coordination avec le ministère de l'Hydraulique et l'Agence nationale des barrages et transferts (Anbt) permettra de renouveler la production au niveau de ces ouvrages hydriques. Le ministre a rappelé, dans ce cadre, que l'Algérie s'est hissée, à l'instar des pays méditerranéens et pour la première fois, à la première catégorie du classement «Cgpm», établi lors de la dernière réunion de cet organisme et du Fonds mondial de l'alimentation et l'agriculture (FAO). Ce classement est basé sur les critères et les engagements dans le domaine de la pêche durable. Au cours de sa visite de travail dans la wilaya, Badani a supervisé les travaux d'une rencontre scientifique lors de laquelle il a été procédé à la signature de la reconduction de la convention liant le domaine de la recherche scientifique.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours