L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Essais nucléaires en Algérie

Me Devers ralliera le groupe de Me Benbraham

L’illustre avocate et chercheuse en droit de l’histoire, Fatima Zohra Benbraham, qui co-animait une conférence de presse avec Me Gilles Devers, au sujet de la plainte déposée auprès de la Cour pénale internationale (CPI), au forum El Moudjahid a annoncé que le prestigieux avocat français devrait rallier son groupe de travail, dans le dossier des essais nucléaires français en Algérie. Me Benbraham a déclaré que « tout comme les crimes commis par l‘entité sioniste en territoires palestiniens, les essais nucléaires français en Algérie, constituent un fait de crime contre l’humanité à faire condamner », a-t-elle confié. Elle estimera que « la plainte de Me Devers pour crimes génocidaires en Palestine occupée, nous a ouvert beaucoup de voies et de moyens dans notre quête pour la reconnaissance des crimes commis en Algérie par la France coloniale », a-t-elle précisé. Elle estimera que la venue de Me Devers, un avocat connu et célébrissime, constituera un plus et un apport colossal, avec son expérience au sein des institutions internationales, dans l’aboutissement du dossier des essais nucléaires à Reggane, dans le Shara algérien, durant la période coloniale. Il va sans dire que la collaboration et la présence de Me Gilles Devers au sein du groupe d’avocats algériens, chargés du dossier des essais nucléaires de Reggane, constituera un tournant décisif dans l’aboutissement de la revendication de la reconnaissance par la France des crimes commis, à l’issue de ses expériences inhumaines et barbares.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré