L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Annoncée par le chef de l'État

Prochaine visite du président mauritanien

Son pays est candidat à la présidence du prochain Sommet de l'Union africaine.

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a eu, hier, un entretien téléphonique avec le président de la République islamique de Mauritanie, Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani. Les deux hommes ont abordé les relations bilatérales. Il faut savoir que les échanges commerciaux entre les deux pays ont évolué ces dernières années. L’Algérie qui dispose d’une représentation bancaire dans ce pays entend approfondir le partenariat, et faire de la Mauritanie une porte d’entrée vers l’Afrique de l’Ouest. La détermination algérienne est à la hauteur de la route de près de 800 kilomètres du territoire mauritanien que réalise un consortium de 4 entreprises algériennes. La route Tindouf-Zouerate constitue en effet un gage de sérieux et un facteur de codéveloppement entre les deux pays. L’Algérie a organisé plusieurs foires de la production algérienne à Nouakchott. En 2023, les deux pays ont paraphé 7 accords concernant différentes filières telles que le ciment, les batteries, les fenêtres et portes et les produits alimentaires. C’est dire que les relations algéro-mauritaniennes sont fortes et se consolideront davantage à l’occasion de la visite prochaine en Algérie du président mauritanien, souligne un communiqué de la présidence de la République. Cette annonce est, bien entendu, de nature à donner des perspectives positives au partenariat entre les deux pays. Il convient de rappeler que le ministre des Affaires étrangères, Ahmed Attaf, a récemment effectué une visite en Mauritanie. Lors de la même communication téléphonique, le chef de l’État a «félicité son homologue mauritanien pour sa désignation comme candidat de la région Afrique du Nord à la présidence du prochain Sommet de l’Union africaine». Ces félicitations valent, bien entendu, un soutien d’Alger à cette candidature. Aussi, le président El Ghazouani, dispose-t-il de l’influence de l’Algérie au sein de l’Union africaine. En apportant sa bénédiction à cette candidature, Alger rassure d’abord le chef de l’État mauritanien et atteste que «ce choix honore les États et les peuples de toute la région». Le président de la République a assuré son homologue mauritanien qu’ «il trouvera l’Algérie toujours à ses côtés pour mener ses nobles missions», conclut le communiqué de la présidence de la République.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré