L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Incendies de toudja

Des compensations pour les éleveurs

62 moutons, 22 vaches et 120 chèvres ont été distribués, avant-hier, à quelque 25 éleveurs de la région.

Ils s’ajoutent aux autres éleveurs touchés par les incendies ravageurs de l’été dernier, indemnisés précédemment. Cette nouvelle opération entre dans la cadre du processus d’indemnisation des habitants touchés par les derniers incendies à Béjaïa. C’est ce que révèle le dernier communiqué de la wilaya, en rapport avec cette opération, lancée à nouveau mercredi dernier. Cette intervention, qui est appelée à se poursuivre dans les jours à venir, touchera l’ensemble des agriculteurs et des éleveurs victimes des sinistres.
La direction des services agricoles (DSA), poursuit ainsi le processus d’indemnisation des victimes touchant cette fois-ci, les paysans du village de Souk El Djemaâ, de la même commune, en présence des membres de la DSA et des autorités locales.
L’opération de dédommagement a été décidée suite aux instructions du président de la République et du wali», a indiqué la wilaya dans le même communiqué.
Suite à la supervision de cette opération par le chef de daïra d’El Kseur, le directeur des services agricoles et le président de l’Assemblée populaire communale, 82 ovins ont été distribués aux éleveurs dont les bêtes avaient péri lors de ces sinistres, 42 vaches ont été accordées à 14 autres éleveurs de la filière.
L’opération d’indemnisations avait touché également 19 autres éleveurs de caprins, avec 75 unités. Au total, 1068 ovins ont été distribués au profit de 139 éleveurs et 470 vaches au bénéfice de 70 sinistrés des feux de forêts du mois de juillet dernier, lors de cette campagne. Cette opération, étalée sur plusieurs étapes, a été menée selon les conclusions des rapports effectués sur le terrain au lendemain des incendies.
Le recensement des dégâts occasionnés s’est soldé par une liste de bénéficiaires victimes des incendies ayant touché la région.
Ces indemnités toucheront également d’autres paysans et agriculteurs qui ont perdu leurs maisons et leurs vergers lors de cette catastrophe.
Pour rappel, de violents incendies avaient durement frappé le nord-est du pays en juillet de l’an dernier. Ils avaient fait 34 morts et décimé des familles notamment de Toudja, où 16 personnes ont été brûlées vives dans leur fuite. Voitures et champs calcinés, magasins en cendres, la région montagneuse et boisée de Béjaïa avait été l’une des plus touchées par ces feux qui s’étaient propagés sous l’effet de la sécheresse et de la canicule, par des températures atteignant par endroits 48 degrés.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours