L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

CAN2023 Finale: Côte d'Ivoire 2 - Nigeria 1

Les Éléphants s'offrent leur 3e trophée

L'entraîneur ivoirien, Emerse Faé, remporte le titre de meilleur coach, lui qui est venu sauver son équipe en cours de compétition.

Comme un symbole! On les croyait quasiment éliminés au début de la compétition et pourtant, ce sont les Ivoiriens qui soulèvent le trophée. Opposée au Nigeria devant près de 60 000 spectateurs, la Côte d'Ivoire est venue à bout d'un adversaire redoutable. Menés au score après un but sur corner de Troost-Ekong, les Éléphants n'ont rien lâché et sont revenus au score en deuxième mi-temps également sur corner. Franck Kessie a placé une tête rageuse qui a relancé tout un peuple.

Un exploit fêté tout au long de la nuit
Emmenée par un Simon Adingra époustouflant, à l'origine de deux passes décisives, ce dimanche soir, la Côte d'Ivoire s'en est remise à Sébastien Haller dans les 10 dernières minutes du match (81'). La Côte d'Ivoire est la première équipe depuis l'Égypte en 2006 à remporter une CAN à domicile. Un exploit que les supporters vont fêter tout au long de la nuit.
La Côte d'Ivoire domine mais se fait surprendre. Les Ivoiriens pouvaient compter sur les retours d'Aurier et de Kossounou après un match de suspension. Côté Nigeria, Chukwueze était préféré à Moses Simon sur l'aile droite. En première période, les Éléphants débutent parfaitement la rencontre et se montrent dangereux sur corner. Adingra n'est pas loin de trouver l'ouverture sur une frappe croisée dans la surface mais Nwabali est présent pour détourner (35'). Sur leur premier corner du match, les Super Eagles vont faire mal. Troost-Ekong prend le meilleur sur Aurier et place une tête qui lobe Fofana (38', 0-1). Contre le cours du jeu, le Nigeria est devant au score et remercie son gardien solide face aux tentatives ivoiriennes.

Emerse Faé n'a pas failli
Au retour des vestiaires, la Côte d'Ivoire repart pied au plancher. Gradel croit égaliser après avoir récupéré le ballon dans la surface. Son tir à bout pourtant est freiné par Bassey et le portier nigérian récupère le cuir dans ses gants (49'). Par la suite, l'égalisation arrive sur un corner frappé par Adingra. Le ballon arrive au second poteau et trouve la tête de Kessie (62', 1-1). Le match est relancé! Le Nigeria s'en remet sur phase arrêtée au coup de casque du buteur Troost-Ekong sans réussite. Alors qu'on entre dans les dix dernières minutes du match, Simon Adingra prend les choses en main. L'ailier de Brighton provoque et entre dans la surface. Son centre du gauche trouve Haller qui dévie le ballon de la semelle (81', 2-1). Le stade explose et les Ivoiriens vont tenir jusqu'à la fin.
Après 1992 et 2015, les Ivoiriens remportent une nouvelle fois la CAN devant un public exceptionnel. Simon Adingra omniprésent est élu meilleur espoir de la compétition et Emerse Faé remporte le titre de meilleur coach, lui qui est venu sauver son équipe en cours de compétition. Pour l'anecdote, la Côte d'Ivoire inscrit pour la première fois un but en finale d'une CAN. Quant au Nigeria, il ne repartira pas de Côte d'Ivoire avec sa quatrième CAN dans les bagages.

Les récompenses individuelles et collectives

La 34e édition de la coupe d’Afrique des nations CAF TotalEnergies 2023 a connu son épilogue, ce dimanche 11 février 2024, au Stade Olympique Alassane Ouattara d’Ébimpé, avec le succès du pays hôte, la Côte d’Ivoire sur le Nigeria, sur le score de 2 buts à 1. Auteur de deux passes décisives dans la partie, le jeune Simon Andingra (22 ans) a été désigné homme du match TotalEnergies de la finale. Mais le titre de meilleur joueur de toute la compétition revient au défenseur nigérian William Troost-Ekong, le principal pilier de la solide défense présentée par les Super Eagles dans le tournoi (seulement quatre buts encaissés en sept sorties). Emilio Nsue Lopez reçoit le Soulier d’or Puma de la Compétition. Auteur de 5 buts lors de la phase de groupes dont un triplé contre la Guinée-Bissau et un doublé face à la Côte d’Ivoire, l’attaquant et capitaine du Nzalang Nacional n’a jamais été rejoint en tête du classement des buteurs. Le titre du meilleur gardien Ecobank a été décerné au portier sud-africain Ronwen Williams dont les sauvetages héroïques et surtout les quatre tirs au but stoppés face au Cap-Vert en quart de finale auront grandement marqué les esprits durant cette compétition.
L’Afrique du Sud, en plus de la troisième place au classement général, reçoit le trophée de l’Équipe Fair-Play Air Côte d’Ivoire de la compétition.
Le trophée présenté au public par l’ex-international togolais Emmanuel Adebayor a été remis à l’équipe de Côte d’Ivoire via son capitaine Max Alain Gradel conjointement par Son Excellence Alassane Ouattara, président de la République de Côte d’Ivoire, le président de la CAF, le Dr Patrice Motsepe et le président de la FIFA, Gianni Infantino sous la bruyante acclamation du public du Stade Ébimpé qui fait son plein d’œufs. Le secrétaire général de la Fédération royale marocaine de football a, par la même occasion, récupéré le flambeau pour l’organisation de la prochaine CAN CAF TotalEnergies prévu en 2025 au Royaume chérifien.

Faé (Ent-Côte d'Ivoire): «Énorme ce qui m'arrive!»

Le sélectionneur de la Côte d'Ivoire, Emerse Faé, a réagi après le sacre de son équipe, dimanche en finale de la CAN. Fier de ses poulains, Faé a tenu à rendre hommage aux cadres de son équipe: «J'ai dit aux garçons qu'il y avait de la place, car je les sentais bien, contrairement aux Nigérians que je voyais plus fatigués. J'ai la chance d'avoir un groupe de joueurs expérimentés comme Max Gradel ou encore Serge Aurier qui ont su prendre leurs responsabilités dans le vestiaire. En moins de dix minutes, ils ont renversé la situation, nous avons montré que nous étions des hommes. C'était le septième match, il faisait chaud. Il fallait continuer à les faire courir, les épuiser, on savait que tôt ou tard ils allaient craquer. C'était très dur de relever la tête à chaque fois. Au moins on sait qu'on n'a pas fait tous ces efforts pour rien.»

Peseiro (Ent-Nigeria): «La Côte d'Ivoire a été meilleure»

C'est un José Peseiro déçu, mais lucide qui s'est présenté devant la presse après la défaite. «Nous avons encaissé des buts sur quelques erreurs défensives et ils ont baissé de niveau, face aux Ivoiriens. Mais je suis fier de la façon dont mes joueurs se sont comportés dans ce tournoi. «La Côte d'Ivoire a été meilleure que nous, aujourd'hui, ils ont mieux géré la pression, ils ont fait un travail remarquable. J'ai dit au cours de mon premier point de presse à cette CAN que je les considérais comme favoris. C'est une bonne équipe, avec en particulier des ailiers très rapides. Mon équipe est triste mais pour moi, ils ont fait ce qu'ils pouvaient.»

Voici le palmarès complet de la CAN CAF
TotalEnergies, Côte d'Ivoire 2023
Vainqueur: Côte d'Ivoire
Finaliste: Nigeria
Troisième: Afrique du Sud
Quatrième: République démocratique du Congo
Meilleur joueur TotalEnergies: William Troost-Ekong (Nigeria)
Meilleur buteur Puma (Puma Golden Boat): Emilio Nsue Lopez
Meilleur gardien Ecobank: Ronwen Williams (Afrique du Sud)
Équipe Fair-Play Air Côte d'Ivoire: Afrique du Sud

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré