L'Expression

{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Athlétisme

Les élites nationales en préparation

Les Algériens sont pleinement concentrés sur les prochaines échéances internationales à venir, dont les Jeux méditerranéens de 2022 à Oran et les Mondiaux d’athlétisme des Etats-Unis.

L'élite de l'athlétisme algérien «travaille sans relâche» pour augmenter son potentiel, en espérant que cette progression lui permettra de prétendre à de meilleurs résultats lors des importantes échéances internationales à venir, dont les Jeux méditerranéens de 2022 à Oran et les Mondiaux d'athlétisme, la même année aux Etats-Unis, a indiqué le président de la Fédération algérienne (FAA), Yacine Louaïl. «Cela fait déjà plusieurs semaines que nous avons entamé le travail dans cette perspective. Les athlètes d'élite spécialisés dans les courses de fond et demi-fond étaient en regroupement à Tikjda, alors que leurs homologues des épreuves techniques étaient réunis à Alger», a commencé par détailler le premier responsable de la FAA, dans une déclaration au site officiel de l'instance. «Les athlètes n'ont droit qu'à une courte période de répit entre 2 stages, car ils sont vite rappelés à reprendre du service, après un court break», a ajouté la même source. Outre les infrastructures et les différents moyens pédagogiques qui ont été mis à la disposition des athlètes, pour les aider dans leur quête de bien préparer les prochaines échéances internationales, Louaïl a révélé que le ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS) a débloqué «une enveloppe conséquente». Le premier responsable de la FAA a préféré ne pas dévoiler le montant de cette subvention, mais d'après lui, elle «devrait suffire» à couvrir les dépenses nécessaires.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours